Barcelone via Internet

En cette fin des années dix, internet semble souffrir d’une mauvaise réputation: failles de sécurité, vol de données, manipulation de l’information, non-respect de la vie privée et bientôt manque de neutralité… Si l’on fait la synthèse des articles traitant du grand réseau, on finit par penser qu’il est plus dangereux de se connecter à un site web ou d’utiliser des réseaux sociaux que faire du base jump ou de la plongée sous-marine.

Dans ce contexte quelque peu anxiogène, j’aimerais présenter mes excuses à un grand réseau social (qui saura se reconnaître*) et adresser mes sincères remerciements à quelques plateformes musicales; oublions nos différends le temps que je vous raconte mon week-end passé.

Pour vous parler de ce week-end à Barcelone, je dois remonter en 2012, à l’époque où je commençais à m’intéresser aux moyens de diffusion qu’offrait internet et publiais mes premiers morceaux sur Soundcloud et Bandcamp. Ces deux plateformes m’ont permis de faire bien plus que de mettre ma musique à disposition des autres, elles m’ont permis de découvrir la leur. Ces cinq dernières années, j’ai principalement écouté (et acheté) les productions marginales, authentiques et avant-gardistes de musiciens qui, dans la même situation que moi, mettaient eux-mêmes leur musique à disposition du public.

Grâce à Internet, j’ai découvert un mouvement culturel, et j’ai aussi rencontré des gens. Si la plupart du temps ce genre de rencontres en ligne restent virtuelles, il me semble intéressant de relever que ce n’est pas toujours le cas. C’est ce qui me ramène au week-end passé.

Invité par le Label Folcore Records pour mixer en live mes morceaux lors d’une « Label Night » au Diobar, j’ai partagé la soirée avec Cherman, Nixtamal et Qechuaboi. Ce n’était bien sûr pas une rencontre due au hasard: Cherman est aux commandes de Folcore Records et Nixtamal a réalisé le mastering de mes dernières productions, mais la particularité de cette collaboration est qu’elle a été rendu possible par internet. Bien avant notre première rencontre concrète, nous avions échangé, partagé et appris à nous connaître grâce – entre autres – aux réseaux sociaux.

Alors non, Internet n’est pas une sombre ruelle dans laquelle on doit tenir fermement son sac à main. Internet, c’est un fabuleux outil pour les personnes qui veulent partager leur passion et rencontrer les autres.


*je tiens cependant à préciser qu’en aucun cas je renonce à mon droit inaliénable de critiquer en permanence ledit grand réseau social.

Publié le

Folcore Label Night

Le samedi 30 décembre au Diobar (Barcelone), pour la « Folcore Label Night », j’aurai l’honneur de partager l’affiche avec Qechuaboi, Cherman et Nixtamal ! Une soirée « Néotropicale, Electrofolk, Futur Beats et bien sûr: Rub-A-Dumbia !

Publié le

Tapas, vermouth et contrôleurs MIDI

Vendredi 24 mars au Mess (Carouge), à l’occasion du vernissage de l’exposition des peintures d’AlexKV, Poupa Honk mixera ses riddims en live.

Plusieurs intervenants (Charles Drawing, Vicente Tortosa, Humphrey Whitefork et Poupa Honk) se partageront la soirée pour vous régaler papilles, ouïes et pupilles.


Alex Kurth « La fin d’un début »

« Black Eyes » (détail).

« Après 3 ans d’exile professionnel à Genève j’ai le plaisir de présenter le résultat de mes pulsations créatives sous forme de peintures, réalisées entre janvier et mars 2017. Après la musique, le théâtre et la performance, il était temps de s’acharner sur les arts plastiques. « La fin d’un début » est la culmination d’une première étape, le franchissement d’un cap inexploré jusqu’a maintenant.
Et c’est l’excuse parfaite pour organiser une bringue. A la Catalane bien sûr! »

Alex Kurth


Vendredi 24 mars / de 18h a 01h (Live à 9h)
Bar, Restaurant Le Mess
Rue de la Gabelle, 20 – 1227 Carouge

Plus d’infos sur l’événement Facebook.

Publié le

Hot Alps ! Troisième édition

hot-alps-3eme-edition-aLe 8 octobre 2016 au foyer culturel de l’Argentière la Bessée (Hautes Alpes), pour la troisième édition du Hot Alps festival, entre un spectacle de cirque déjanté (Gambas Circus,) et de l’électroswing effréné (Swingrowers et Dj Sherpa FM), Poupa Honk et ses Plugins devront bien assurer… A propos de Plugin, celui de droite (celui qui gratte à votre gauche) ne sera pas incarné par Samy Dib, notre manoucheur polyglotte habituel. En effet, pour cause d’absence, il sera remplacé par l’incroyable Stéphane « Povitch » Augsburger, tout aussi polyglotte.

Venez nombreux, déguisés en pirates ou mettez votre chapeau préféré, ce soir là personne ne vous jugera, c’est promis !

hot-alps-3eme-edition-b

Publié le

Poupa Honk and the Plugins au Chat Noir

honk_chat_noirAprès un premier concert clandestin à Genève et un second au Tap Tab de Schaffhouse, on sera le 29 janvier 2016 au Chat Noir de Carouge, avec Eugène en première partie et Dj Rouni qui vous achèvera à coup d’électro swing. On vous promet quelques rubadumbias inédites et du steady-shuffle-hop. Si vous ne savez pas encore comment ça se danse, faites des essais sur cet extrait de notre concert au Tap Tab, et venez nous montrer !

logo_chat_noirChat noir
29 janvier 2016
22h (ouverture à 21h30)

 

Voir aussi l’article plus récent « Giraffe ».

Publié le

Snippets from the Tap Tab

snipets-from-the-tap-tab-1000L’inévitable Bad swing; un bon bout de Turtle; Gretchen avec un solo de guitarcordéon; un final qui dure de Pressure warning et même un aperçu de Redneck, notre final house impro… ça donne 17 minutes d’extraits audio de notre concert au Tap tab pour compléter la vidéo de Turtle.

Voir aussi l’article: Turtle at the Tap tab, du 9 juin 2015.

 

Publié le

Turtle at the Tap tab

turtle_tap_tap

Enregistré le 8 mai 2015 au Tab tab dans le cadre du Schaffhausen jazz festival, Turtle est une cumbia improvisée sur un riddim unique. Si l’enregistrement live ne permet pas de restituer toute les variations du mix ou la présence des basses, l’ambiance est là et les solos de Samy et Jo se passent de toutes considérations sur la prise de son.

Publié le

Tap Tab !

tap-tab-plakatAprès un premier concert à Genève, on part à Schaffhouse: Le 8 mai au Tap Tab, dans le cadre du Schaffhauser Jazzfestival, Poupa Honk and the Plugins partagera la soirée avec les DJs Jah Kabra & Discarga VS ( Duck N Cover Rec ).

Das Westschweizer Trio Poupa Honk & The Plugins bringt elektronische Beats, Samples und Melodien mit akustischen Instrumenten zu weit offenen, sehr tanzbaren Tracks zusammen (…) So entsteht eine hybride Musik, die bewegt, überrascht und mit fetten Bässen, Beatboxbeats, genialen Melodien und All-you-can-eat-Skank in ihren Bann zieht. Die Afterparty fahren die DJs Jah Kabra & Discarga VS (Vinyl Spinner). Sie gehören zu den Ersten in der Schweiz, die den Tanz-/Musikstil Footwork in ihren Sets adaptieren: Dabei stehen schnelle Moves mit virtuoser Bein- und Fussarbeit im Zentrum…

Lire la suite

Publié le