A wasteland in town

En panne d’inspiration pour trouver quel titre à donner à ce dub, je décide de sortir et de marcher à la rencontre d’une image et d’une impression qui me parle. Après une heure de déambulation à travers la ville, je trouve enfin un petit espace qui nous a échappé. Une palissade de chantier, un peu de peinture en partie effacée par la pluie: un terrain vague ou l’herbe n’est pas tondue, et ou l’absence de panneau publicitaire procure un sentiment de liberté. C’est cela que je recherchais en mixant ce reggae, de la tranquillité.

Lacking inspiration to find how to baptize this track, I decide to go for a walk, looking for an image, an impression to trigger my imagination. After about an hour wandering through the city, I finally stumble upon a forgotten space. A tall hoarding, some remnants of paint washed away by the rain: this empty lot, with grass growing freely and without any advertisement sign delivers a welcomed sensation of freedom. And that was exactly what I was looking for when mixing this reggae: serenity.

Publié le