A propos de flux…

rss

Beaucoup de groupes ont un site qui ne leur sert que de carte de visite, comme un portail pour rediriger les visiteurs vers les réseaux dit « sociaux » par lequels ils communiquent réellement.

J’ai envie de fonctionner différemment. Principalement pour que mes publications soient également visibles par les gens qui ne désirent pas faire partie d’un réseau social.

Pour vous amener à comprendre ma démarche, je vais prendre l’exemple de Facebook: quel confort de pouvoir s’inscrire à toutes les pages qui nous intéressent et de recevoir leurs nouvelles bien arrangées dans un fil d’actualité en ne se connectant qu’à un seul compte ! Sans oublier que cette actualité est en général agrémentée de vidéos distrayantes où l’on peut voir des mignons chatons, des accident graves, des enfants surdoués et même des prédictions utiles sur l’avenir de la planète.

Le problème c’est que l’on ne peut pas réellement s’inscrire à toutes les pages qui nous intéressent, mais seulement au pages qui existent sur Facebook.

Imaginez que vous puissiez vous inscrire à n’importe quel site même si celui-ci n’est pas représenté sur votre réseau préféré et recevoir ses publications mélangées à celles dudit réseau. Ce serait chouette non ? Une belle ouverture sur le monde, et probablement un peu moins de mignons chatons. Techniquement c’est tout à fait possible mais Facebook n’y voit aucun intérêt.

Pour pouvoir profiter de cette liberté, il va falloir oser une excursion dans le world wide web et se demander ce qu’est un FLUX RSS. Pas besoin de lire tout le détail, c’est barbant, par contre jetez un coup d’oeil à ce lien et revenez lire la suite. Vous avez vu ? c’est le flux RSS du site sur lequel vous vous trouvez. Sous cette forme c’est pas très engageant mais en passant par un agrégateur de flux ça redevient présentable.

Un agrégateur de flux c’est exactement comme le fil d’actualité de Facebook mais ouvert sur le web entier. Il en existe diverses sortes, mais tous vous permettront de créer votre propre fil d’actualité: une seule adresse où vous connecter, et vous retrouvez les publications de tous les sites auxquels vous vous êtes inscrit.

Personnellement j’utilise FreshRSS car il est open source et « auto-hébergeable » mais vous trouverez des sites qui fournissent un service de lecteur de flux online. Netvibes est probablement le plus connu.

Pour en revenir à la démarche dont je vous parlais plus haut: je ne suis pas un blogueur, je ne compte pas écrire des articles souvent et certaines publications seront très courtes et ne serviront qu’à annoncer la parution d’un nouveau morceau ou vous informer d’une date de concert. Mais le format blog me plait parce qu’il permet au site d’évoluer en même temps que ma musique et surtout, parce que si quelqu’un désire me suivre sans pour autant vendre son âme sur les réseaux sociaux, il peut le faire via le flux RSS.

Publié le